Translate

samedi 16 décembre 2017

Jeanes

A la manière de Donovan, Gruff Rhys, Nick Drake, des poètes John Keats, William Butler Yeats, Robert Burns, l'univers poétique, pastoral et musical de Russell Jeanes est fort émouvant. Jeanes est un artiste, qui transforme en beau tout ce qu'il touche: la poésie, la musique, le dessin, le graphisme et la réalisation de films décrit dans sa biographie comme un : "pastoralfolk songwriter, naturelover, poet...Over many years Russ squirrelled away a collection of poems, melodies, bird song and drawings. Morning's first breath in the trees, swans & geese in morning mists, chance meetings with fox, deer and weasel, 'the secret life of nature'."



En juin 2017, Jeanes fait appel à trois voix duveteuses et cristallines pour enregistrer l'EP Sleeping Leaves. Le disque commence donc avec le majestueux et amoureux Simple Jayne (With Morning Blackbirds) porté avec le grain de voix plein de charme et de délicatesse de Catherine Hershey, musicienne franco-américaine qui l'enregistre dans son appartement parisien. Le texte est inspiré par un article de Ian Macdonald sur Nick Drake disant 'sensitive young people often have a horror of being understood for fear of losing their uniqueness, and in the process finding that they are not as unique as they like to think.' La guitare est assurée par Scott Fraser et les arrangements par Tom Sidebottom présents sur les quatre titres. La chanson est un véritable nectar sonore, dont la poésie irisée est aussi attendrissante que sa vidéo signée de Russell Jeanes. Toujours avec le même enchantement, comme un moment qui nous fait voyager dans le temps passé enveloppé d'une innocence pure, la voix de Catherine continue de scintiller sur Barley hops and yeast et son atmosphère lyrique faite de champs, de domaines, de remparts fruités et sirupeux.


Puis c'est une autre artiste qui vient honorer de sa voix Smiles with Her Eyes. L'américaine Emily Grace Zornado offre son chant harmonieux, son talent au ukulele. Elle apporte de la mélodie aux mots de Jeanes qui entend un jour cette voix pour la première fois sur sa bicyclette, arpentant l'île de Ré, restant subjugué. Les chants d'oiseaux et le buzzing des abeilles apportent une note printanière à la chanson d'une beauté infinie " when the forming fruit rise, see the morning sun and tomorrow arrive, honey bees in fields of blossoming lakes, her skin awakes and she smiles with her eyes, then she arrives, says she is mine, when spring is high, lay down beside and see her smile with her eyes." Le dernier titre, le grandiose Trees Hug Bees, fait entrer une troisième artiste, Léa Decan qui enregistre sa voix elle aussi à Paris. Léa griffe le texte de son chant fleuri et parfumé qui parle d'une promenade matinale, quand les premiers rayons du soleil se lèvent dans le bruissement des feuilles et le balancement des arbres qui respirent et appellent les abeilles à venir les polliniser.

Dougie Harley
With Leaving Birds de novembre 2017 est une histoire écrite dans son cottage dans les bois du Yorkshire, qui parle d'un adieu sur les rives d'un loch écossais. Posée dans un décor automnal, avec la métaphore des oiseaux migrateurs qui partent vers d'autres horizons, elle évoque le départ d'un être aimé pour d'autres contrées. Elle est inspirée par Charles Morton, scientifique anglais du XIIème siècle qui fonde sa théorie sur les oiseaux qui migrent vers la lune et reviennent chaque année et par les légendes d'anciens marins qui croyaient que les oiseaux revenaient de l'espace pour atterrir sur leurs navires. Que ce soit dans les encyclopédies médiévales, chez Homère, ou chez Shakespeare, la migration des oiseaux, l'eau et la mer, inspire et inonde le monde littéraire. Jeanes a sa place évidente dans cette digne lignée.



Ce single, enregistré en Ecosse, ces mots magnifiques, touchants, sont interprétés par Dougie Harley. Autre artiste complet, l'écossais est également musicien, chanteur, designer et illustrateur. Sa voix chaleureuse et son jeu de guitare apporte beaucoup d'émotions et d'âme au texte splendide de Jeanes, le tout orné du talent de Tom Sidebottom aux arrangements de cordes. Les deux livres favoris de Russell Jeanes sont The Secret Life of Plants de Peter Tompkins et The Secret Life of Trees de Peter Wohlleben qui expliquent la communication et le mystérieux phénomène nourricier entre les arbres et les plantes. Avec le projet Jeanes, le poète auteur-compositeur anglais égrène la nature sur ses partitions avec une imagination et une inspiration envoûtantes à savourer au coin du feu pendant les fêtes de fin d'année ou au jardin bientôt quand le printemps s'engagera.
Jeanes
DougieHarley



Dougie Harley