Translate

dimanche 11 juin 2017

Mobvibe

La devise des Mobvibe, groupe assuré par Christopher Roads et George Cassadrian depuis 2010 est "Wake up the hippie dancer inside you!". A l'écoute de leurs chansons, je parie que vous ferez swinguer vos barbes, vos flûtes de pan, vous échangerez votre sushi vegan pour un trip salade de pavot, troquerez vos repetto contre une paire de sabots, pour vous encanailler et incarner un parfait hippie attardé en transhumance. Leur veine musicale brit-beatles upbeat sous le bras, les deux lascars de Londres concoctent des mélodies dansantes, affirmées et gaillardes. Les arrangements sont fleuris de trompette, tambourins, guitares à volo et une batterie persistante que l'on découvre avec gourmandise en 2011 avec les deux titres What A Day et Take A Look Around.



Avec leur signature 'nusixties', le groupe signe récemment Desire, rond d'une structure 'mods' galbée Fleur de Lys, The Turtles et The Kinks. Ils aiment bricoler leur son psychédélique et le cuisiner à la maison. Mobvibe a investi récemment dans un local, des rouleaux et pots de peinture, sont montés sur des escabeaux au péril de leurs vies pour peaufiner un joli studio d'enregistrement. 10 nouvelles chansons y ont été chouchoutées, répétées et mises en boite ces jours-ci pour passer au stade du mixage. Mon petit doigt investigateur sait dores et déjà que le premier album des Mobvibe sortira en septembre. Evidemment je le chroniquerai! En attendant, on peut se délecter du conquérant EP acoustic, avec Chelsea, 20th Century Girl, Lovers' requiem, Desire, cocktail de sonorités pop sixties vitaminées, ensoleillées, où resplendit la bonne humeur. L'écriture des Mobvibe est aussi élégante que révoltée, les mélodies sont soignées pleines de leur esprit rieur. Encore quelques semaines à patienter...Tout comme la 'sixties british invasion' les Mobvibe vont enchainer sur une tournée à la rentrée, à vos tablettes!
Mobvibe